Contacter le webmestre :
Total visite
Neuville et son histoire
                             Blason de Neuville sur Vanne (description héraldique)
« Ecartelé : aux un et quatre d’or à trois flammes de gueules tortillantes vers le chef disposées deux et un, qui est de Chomedey, aux  deux et trois d’azur à la croix d’argent cantonnée de quatre fleurs de Lys du même, qui est le Québec.
* les éléments des rubriques ci-dessous comportant une astérisque sont tirés des "Notes historiques sur Neuville sur Vanne"
  de M.  Jacques Cousin. (ouvrage en cours)
Évolution de la population
Les noms successifs du village
Nova villa en 1128
Nova super Vannum en 1177
Neufville du 13ème au 16ème siècle
Neuville sur Vanne depuis le 16ème siècle
1696 : 258 habitants
1833 : 469
1847 : 519
1936 : 312
2008 : 432


Le droit de justice était exercé à la Prévôté du Bourg de Partie jusqu’en 1730
L’exploitation de la craie *
Au pied de la colline de « Montaigu » (point culminant du finage de Neuville sur Vanne avec 215 mètres) on exploite deux carrières de craie dès le 4ème siècle et jusqu’en 1860, date à laquelle fonctionnait encore un four pour la fabrication de la chaux à bâtir. Elles étaient encore ouvertes en 1930.
-    Le plus ancien, véritable château fort et le plus imposant est à l’est du village. Sa construction daterait du moyen-âge.
-    Le plus élégant était celui de Bourg de Partie. Il était situé à droite, au centre du hameau. Entièrement restauré au 16ème siècle par le seigneur Jean de Thomelin, trésorier des finances royales de Champagne et de Brie, il n’était plus qu’une ferme en 1784 et maintenant aucun vestige ne subsiste.
-    Le plus récent, construit en 1583, était à l’ouest du village. Devenu ferme après la révolution, c’est maintenant une maison d’habitation dont le colombier est le vestige visible du 16ème siècle.
Trois châteaux *